Rechercher
  • alexl9619

4 moyens d'améliorer l'accueil de vos clients allergiques

L’accueil des clients allergiques est un enjeu dans de nombreux restaurants français aujourd’hui. Pourtant, il existe quelques méthodes simples pour améliorer drastiquement la situation dans vos établissements.


1er point : Réaliser votre affichage des allergènes et en informer vos clients


On ne le rappellera jamais assez mais la réalisation de l’affichage des allergènes est le premier pas vers un accueil structuré de vos clients allergiques. Au-delà d’être obligatoire et souvent l’un des premiers points vérifiés en cas d’inspection de votre établissement, celui-ci permet à vos client (s’ils ont des allergies incluses dans la liste des 14 allergènes majeurs) de faire un premier tri entre les plats qu’ils peuvent ou ne peuvent pas manger. C’est également un formidable outil à destination de vos serveurs et cuisinier qui auront étudié en amont la situation des allergènes dans les différents plats.


2ème point : Sensibiliser vos serveurs et cuisiniers


Il arrive encore trop souvent dans les restaurants que certains serveurs ou cuisiniers soient perdus lorsqu’un client évoque ses allergies alimentaires. Ceci à plusieurs conséquences néfastes : cela rend le processus de proposition et de réalisation des plats beaucoup trop incertain et vous risquez d’avoir des accidents avec des clients allergiques dans vos restaurants. En plus, même si le repas se passe bien et que le client n’a aucune réaction, vous pouvez être sûr que le client repartira avec une mauvaise opinion de votre restaurant. Vous perdrez donc ce client ainsi que son entourage.


3ème point : Eviter les contaminations croisées lors de la réalisation des plats pour vos clients allergiques

Concernant ce point, je vous laisse consulter notre article qui décrit ce qu’est une contamination croisée et vous indique comment les éviter dans vos cuisines.


4ème point : Préparer la venue de vos clients allergiques


En principe, et bien que l’on ne puisse jamais totalement écarter le risque de contamination croisée, en ayant respecté les trois points précédents vous devriez être bien parti pour accueillir vos clients allergiques.


Dans ce 4ème point, il s’agit surtout de vous faire gagner du temps et réduire encore un peu le risque d’accident. Le but est ici, d’informer les clients suffisamment en amont (s’ils réservent en avance) qu’ils doivent vous prévenir, dès la réservation, de leurs allergies. De cette manière, vous pouvez en amont vous mettre d’accord avec eux sur les plats que vous leur servirez et vous pourrez cuisiner ces plats en premier le jour J afin d’éviter toute contamination croisée. En procédant de la sorte, vous gagner du temps quand vous en avez le plus besoin c’est-à-dire au moment du service : vos serveurs et cuisiniers n’ont pas à discuter longuement avec le client et tout et déjà prêt pour lui. De cette manière, votre client sera pleinement satisfait et vous vous démarquerez très largement de la concurrence.



0 vue