Rechercher
  • alexl9619

Restaurateurs, traiteurs, artisans… Quels professionnels doivent déclarer leur liste d'allergènes ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser l’affichage des allergènes ne concerne pas uniquement les produits agro-alimentaires vendu préemballés. En effet, depuis le décret français de 2015 que nous vous présentions dans cet article, l’affichage des allergènes concerne également les produits non préemballés de la grande distribution et de tous les autres commerces.



Les premiers professionnels visés sont les restaurateurs (restauration collective incluse).


En tant que restaurateur vous avez l’obligation de tenir à jour un document présentant pour chacun de vos plats la présence ou non de chacun des allergènes majeurs. Ce document doit être facilement disponible pour vos clients d’où la nécessité de l’avoir en version papier dans votre restaurant dans un endroit accessible (caisses, menu…). Sur un plan plus pratique, nous vous conseillons fortement de mettre à jour cet affichage à chacun de vos changements de carte. En effet, beaucoup de restaurateurs nous ont indiqué que la liste des allergènes était l’un des premiers éléments vérifiés lors de l’inspection de leur établissement. Il vaut toujours mieux prévenir que guérir.


La seconde catégorie de professionnels visée est celle des traiteurs et des charcutiers.


La réglementation est la même que celle appliquée pour les restaurateurs puisqu’elle concerne tous les produits pré-emballés. De plus, vous devez afficher la liste des allergènes directement à côté des produits concernés si vous avez une vitrine (que celle-ci soit un site internet, un catalogue ou une vitrine physique). D’ailleurs les traiteurs en supermarché ou à la découpe sont concernés par ces mêmes obligations.


Une autre catégorie visée est celle des boulangers, pâtissiers et autres artisans.


Encore une fois, vous êtes soumis exactement aux mêmes obligations que les traiteurs et charcutiers du paragraphe précédent notamment sur le point des vitrines.


Il est aussi important de noter que ces obligations s’appliquent aux professionnels quel que soit leur lieu de vente. Par exemple, un artisan qui se déplace sur les marchés pour vendre ses produits aura les mêmes obligations d’affichage des allergènes que dans sa boutique.



Pour faire un bilan de la situation, je me rapporterai enfin à une enquête de l’UFC-que-choisir qui indique qu’en 2016, environ 75% des commerces ne réalisaient pas cette affichage. Forcément les grandes enseignes, franchises et réseaux de professionnels ont pu mettre en place cet affichage rapidement grâce à leur moyens importants mais ce n’est pas forcément le cas des commerces traditionnels. C’est donc dans une volonté d’aider tous les professionnels qu’ils soient étendus ou traditionnels que nous avons mis en place notre solution YouFood.

0 vue